Les correctifs de sécurité de Microsoft honorent leur rendez-vous mensuel. Alors qu’elle n’est pas considérée critique, une faille affectant Office a été exploitée dans des attaques ciblées. Pas d’attaque mais une divulgation publique d’une vulnérabilité touchant le sous-système Linux pour Windows.

:71_71:

A lire